Bpifrance – Bilan S1 2019

Premier semestre 2019 Bpifrance : entre hausse des crédits MLT, baisse du financement de l’innovation et concentration de l’investissement haut de bilan dans les Mid & Large Cap. Le tout, en maintenant une vision à court et moyen terme rassurante sur l’état de santé de notre économie.

Partager

Octobre 2019

Comme chaque année, Bpifrance publie son rapport semestriel où elle y fait notamment la revue de ses différentes activités de banque de financement et d’investissement. Pour ce premier semestre 2019, cette dernière annonce une “poursuite de la forte dynamique de financement des entreprises, en France et à l’export”. Cette conclusion est à compléter par une analyse détaillée du rapport mettant en lumière un bilan plus contrasté selon les activités.

Ralentissement du financement de l’innovation
Contrairement aux autres activités de Bpifrance, on relève une baisse significative du financement de l’innovation :

  • – 20% sur le montant des aides et prêts à l’innovation accordés, de 560M€ au S1 2018 à 450 M€ au S1 2019
  • – 11% de sociétés accompagnées, de 2 947 à 2 615
  • et in fine, un montant moyen alloué par entreprise de 172 k€, soit une baisse de 9%

Selon Bpifrance, ce recul est dû, d’une part à “la baisse des ressources financières de l’Etat reçues par Bpifrance (arrêt annoncé du Fonds Unique Interministériel en 2019, fin du programme PIAVE), d’autre part la sélectivité accrue des programmes nationaux (que ce soit concours, programmes collaboratifs ou filières) avec des exigences fortes en termes de montage de projets, de gouvernance, de degré d’innovation et d’enjeux industriels”. Néanmoins Bpifrance augure un second semestre plus dynamique, notamment grâce à un accompagnement accru de projets collaboratifs et au lancement du plan Deeptech.

Hausse des crédits moyen et long terme
Du côté de l’allocation de crédits à moyen et long terme, la croissance est de mise, avec près de 3,9 milliards d’euros injectés dans l’économie française, soit une hausse de plus de 14%. On notera un prisme fort sur le financement de projets d’investissement en lien avec la Transition Energétique et Ecologique, l’industrie (Prêts French Fab) et les TPE (Prêts Croissance TPE).

Banque d’investissement, une activité globalement en progression au 1er semestre 2019
Concernant l’activité de banque d’investissement de Bpifrance, on constate tout d’abord une forte accélération dans la rotation du portefeuille, avec 79 sorties opérées (+ 15 versus S1 2018) et une hausse globale de 341% des produits de cession, à 1.17 Mds €. En revanche, du côté des prises de participation, l’évolution est davantage contrastée. En premier lieu, sur l’activité de capital innovation, Bpifrance a alloué un niveau relativement stable de capitaux mais à un nombre plus restreint de sociétés, faisant ainsi mécaniquement augmenter le ticket moyen, qui passe de 3.1 M€ à 3.5 M€. Du côté du financement de haut de bilan des PME, l’ensemble des ratios est plutôt stable, avec une légère tendance baissière : – 9% en valeur et – 2% en volume d’entreprises financées. Enfin, les investissements en fonds propres et dette privée/mezzanine dans des dossiers Mid & Large Cap se sont vus fortement intensifiés. Les montants investis ont en effet été multipliés par 4 pour atteindre 665 M€ et le nombre d’opérations est quant à lui passé de 18 à 26, pour un ticket moyen de 25.5 M€, en croissance de 172 %.

Maintien du soutien à l’export
Enfin, nous terminerons par souligner que Bpifrance poursuit son chemin pour porter nos entreprises à l’international. Même si les montants totaux alloués sur les différents produits d’assurances et de garanties diminuent de 18%, le nombre d’entreprises bénéficiaires est quant à lui passé de 964 à 1 043, avec une mention particulière pour l’assurance prospection qui fait un bond de 84%, passant de 91 M€ de soutien à 167 M€.

Liens utiles :
Site internet Bpifrance
Communiqué de presse de Bpifrance

Source Bpifrance
Crédit photo : Bpifrance